Morue à la Catalane - Juliana a la Catalana

 



Pourtant pêchée dans les eaux froides et lointaines de Terre-Neuve et du Saint-Laurent, c’est bien dans les cuisines catalanes que la morue, "juliana" en roussillonnais, a trouvé ses plus savoureux moyens d’expression. Pochée avec des pommes de terre, gratinée avec de l’ailloli, accompagnée de pois chiches ou d’artichauts, en boulettes, en filets ou en beignets, ce poisson du pauvre, qui a cessé de l’être, est toujours très apprécié.


Le Marché (4 pers)

4 tronçons bien épais de morue

Avant de la préparer, il faut faire dessaler la morue. Selon l’épaisseur des morceaux, il faut s’y prendre un ou deux jours à l’avance et renouveler l’eau qui doit toujours être fraîche et claire.

4 tomates bien mûres
1 poivron rouge et 1 poivron vert (l’été)
1 petit piment
2 oignons
Huile d’olive
Farine

Mixer les tomates. Faire cuire cette pulpe à feu vif pendant dix minutes pour qu’elle réduise un peu.
Emincer l’oignon et le faire blondir.

Ajouter les poivrons taillés en lamelle et après quelques minutes, la pulpe de tomate réduite, du sel, du poivre, un peu d’ail épluché et écrasé, le petit piment, une feuille de laurier et une brindille de thym.

Fariner les morceaux de morue et les faire revenir dans une poêle. Quand ils sont bien dorés des deux côtés les ranger dans un plat allant au four et les recouvrir de sauce. Finir la cuisson à four chaud pendant 20 minutes ou plus, selon l’épaisseur des morceaux de morue.

Servir avec des croûtons de pain dorés, taillés dans la longueur de la tranche et frottés à l’ail.

Accompagner de pommes de terre vapeur ou de riz

L’hiver, on fait cette recette sans poivrons. L’été, on peut même ajouter des tranches d’aubergines (il faut les faire frire à la poêle avant de les ajouter à la sauce tomate).

 

Sommaire Mer

Sommaire Recettes

   
Copyright © 2004-2010 Association des Cadres Catalans de Toulouse