Trinxat de cerdagne

Le trinxat, on prononce trinchat, est le plus montagnards des plats du pays catalan. Il désigne, en catalan, ce que l’on a haché grossièrement. Le plus souvent, il s’agit de chou vert et de pommes de terre.

Dans les potagers de nos montagnes de Cerdagne et du Capcir, on dit qu’il faut attendre les premières gelées pour récolter les meilleurs choux. De beaux choux verts que l’on consommera durant tout l’hiver.

La nuit de Noël, avant de se rendre à la messe de minuit, avant d’affronter le froid, on savoure un trinxat fait de chou, de pommes de terre et de raisins secs. Le printemps venu, on remplace, le chou par de jeunes pousses tendres de pissenlit, les xicoys.

Le Marché (4 pers)

1 beau chou frisé
Pommes de terre
(par exemple 600 g de chou pour 400 de pommes de terre)
Huile d’olive ou de pépins de raisins

"rostes" - tranches de ventrèches ou de lard – une par personne
Sel poivre

Effeuiller le chou, retirer les feuilles extérieures, les parties et les nervures trop dures ou abîmées.

Le faire cuire dans un grand volume d’eau salée, au bout de quelques minutes, ajouter les pommes de terre.

Quand les légumes sont bien cuits, les égoutter. Déposer dans un plat, le chou et les pommes de terre, toujours un peu plus de chou que de pommes de terre et les écraser grossièrement avec une fourchette.

Dans une grande poêle à large bord, faire frire les tranches de ventrèche, de lard (les rostes) dans l’huile, les faire roussir et les retirer.

Dans l’huile très chaude, saisir le mélange de chou et de pommes de terre. Au bout de quelques minutes, retourner comme s’il s’agissait d’une omelette. Les deux faces doivent être un peu rousses. Poser sur la partie supérieure déjà cuite les rostes grillées. Servir bien chaud.

   
Copyright © 2004-2010 Association des Cadres Catalans de Toulouse