Sergi Llorca

Remise du titre de JAUME Ier
à Serge LLORCA, le 10 décembre 2010, à l’Ostal d'Occitània

 

C’est un très grand plaisir, pour moi, de faire ta présentation pour la remise du diplôme de Jaume Ier, ici à l’Ostal où nous avons notre siège social.
Je te connais depuis longtemps, mais à la lecture de ton curriculum vitae j’ai découvert beaucoup de choses qui me font t’apprécier davantage. Tu es né dans l’Aude, à Rivel qui s’appelait Rivel de las semals, nom bien catalan, tes racines sont en catalogne du Sud et en Andorre, lieux de naissance de tes grands-parents.


Je savais que tu étais spécialiste de Génie Civil, mais j’ignorais ton parcours professionnel, dès tes 18 ans à l’AFPA de Béziers tu as un CFP de maçon, puis un certificat pédagogique à l’AFPA de Toulouse. Avant d’obtenir un CPP de chef de chantier à l’AFPA de Marseille en 1986 tu acquières une capacité en droit à l’Université de Perpignan en 1981 - 1982. C’est un parcours assez éclectique pour les centres d’enseignements, Béziers, Toulouse, Marseille, mais il est aussi la démonstration d’une volonté de promotion par le travail et tout au long de ta vie tu as voulu occuper des postes avec de plus en plus de responsabilités.


Pour continuer l’illustration de ton parcours professionnel, j’ai noté ta qualification de conducteur de travaux BTP et tu as terminé par un titre que j’apprécie beaucoup, celui d’ingénieur IPF en organisation. Je connais le travail qui doit être fourni pour arriver à ce diplôme, j’ai suivi, dans ma vie professionnelle, des candidats pour ce titre.

Avant l’obtention de ce diplôme tu as fait un séjour à Orléans au centre Caloni, toujours pour augmenter tes compétences.
Tu as eu une liaison professionnelle fidèle et longue avec l’AFPA puisque entre 1979 et 1999, durant 20 ans tu as rempli le rôle de formateur à Perpignan/Rivesaltes en travaillant en local mais déjà aussi à l’international et plus particulièrement en Afrique. De 1999 à 2008 c’est à l’AFPA de Toulouse que tu exerces ton métier d’ingénieur de formation au niveau national mais aussi au niveau international, cette fois dans le Monde entier, de Sumatra au Niger en passant par l’Arabie Saoudite, sans oublier le département de la Guadeloupe et la Nouvelle Calédonie, ta résidence secondaire.


Voila pour ta partie professionnelle avant ton départ de l’AFPA en 2008. Tu ne pouvais pas rester inactif, tu as donc créé ta société et maintenant tu consacres ton temps à la Sarl Acrolls et tu continues d’exercer tes talents en ingénierie et formation à l’international et tu es à 50% du temps dans cette belle île du Pacifique.
Depuis longtemps tu as le virus de l’entreprise, avant de rentrer à l’AFPA tu avais créé une entreprise individuelle, on dirait maintenant auto-entrepreneur dans le domaine du Génie Civil, puis tu as travaillé, en tant que directeur général bénévole dans l’électroménager et la maroquinerie.


On pourrait penser que Serge avait du temps de libre tellement ses activités annexes sont importantes. En réalité je sais que c’est son désir de rendre service et d’utiliser ses compétences qui l’ont poussé à être président de l’amicale des personnels de l’AFPA, vice-président du comité des fêtes de Saleilles, dirigeant de la jeune chambre économique de Perpignan, délégué régional des sénateurs JCI du Languedoc-Roussillon, secrétaire général des cadres catalans de Perpignan et président des cadres catalans de Toulouse. Plusieurs de ces activités se sont succédées dans le temps, mais certaines étaient menées de front. Il y a une fonction qui m’a paru très « exotique » celle de directeur JCI de la commission d’attribution des titres de buveurs de Porro à Miami, ce n’est pas courant.


Il a dans sa jeunesse, pas très éloignée, pratiqué notre sport favori, le rugby à XV mais aussi à XIII, il s’adonne à la randonnée pédestre, à la natation et à la pétanque sans oublier ses activités artistiques, musicales et d’ébénisterie. Dans tout ce que j’ai lu sur toi, Serge, je n’ai rien trouvé sur tes talents culinaires et pourtant on en a bien profité et on a pu apprécier tes préparations catalanes faites avec passion et talent, je ne saurai oublier que tu es Capitoul des taste-vin de Limoux et chevalier de la confrérie vigneronne des Aspres. Des signes supplémentaires de ton attachement à la bonne chère. Je n’oublie pas ton épouse Marie-Carmen qui te seconde avec efficacité, simplicité et amour dans ta trépidante vie.

Quelques mots sur Jaume 1er, ou Jaume le conquérant, c’est son 802 ème anniversaire puisqu’il est né à Montpellier dans la nuit du 1 au 2 février 1208. Ce fut un très grand roi du Moyen Age, son influence s’étendait du Languedoc aux portes de Murcie. C’était plus qu’un militaire, c’était un administrateur hors pair.


Le titre Jaume 1er , institué par les Cadres Catalans de Toulouse Midi-Pyrénées, est destiné à récompenser les mérites d’un catalan d’origine qui a su là ou il travaille, ou travaillait, dans toutes ses activités mettre en valeur nos qualités catalanes, en particulier notre langue, notre culture. Tu remplis largement tous ces critères et le comité du titre Jaume Ier a décidé de te le remettre aujourd’hui. Tu vas rejoindre notre petite confrérie avec Angel, Rodolphe et Rémi qui furent intronisés en avril 2006, puis Ramiro qui le fut en juin de la même année, moi, en décembre toujours en 2006 et Pierre le dernier, avant toi qui le fut en décembre 2008. Malheureusement deux nous ont quittés récemment Ramiro et Rémi et nous pensons bien à eux deux.


Tous les titulaires du titre de Jaume Ier, ici présents, sont heureux de t’accueillir dans cette très noble assemblée. Bienvenue et toutes nos félicitations.

René Javelas

Photos de la soirée

 

Retour Récipiendaires du Titre Jaume 1 er

Retour Membres à l'Honneur

   
Copyright © 2004-2010 Association des Cadres Catalans de Toulouse