Remi TAURINYA

 

Rémi Taurinya vient de nous quitter pour un soit disant monde meilleur. Cependant, ses amis, nous sommes tous d'accord pour affirmer que cette fois-ci c'est entièrement faux! Rémi a aimé et profité avec joie et bonheur de cette vie, il n'en perdait jamais une miette. Les Cadres Catalans ne viennent pas seulement de perdre un de ses anciens présidents, mais aussi un grand et fidèle ami.

Ce Catalan implanté depuis de très nombreuses années à Toulouse, était né par accident à Béziers de parents déracinés; son père provenant de Bages et sa mère d'Illa de Tet. C'est surement ce mélange d'origine catalane et d'homme du sud qui on fait que Perpignan soit sa citée de cœur et d'affection. Rémi a toujours navigué entre ces trois villes sœurs bien que toujours rivales pour les amateurs de rugby.

Rémi est né le 15 Août 1924 sous le signe du Lion, dont il avait toute la force, le courage et d'une certaine manière aussi toute la fougue et les excès. Éternellement jeune, il pratiqua de nombreux sports. Il adorait la planche à voile et le voilier. Son plaisir de se laisser porter par le vent tout en le dominant, en le contrôlant, en utilisant sa fougue pour arriver à le vaincre et au plaisir de le gagner, ressemblait à la manière de vivre et d'exister de Rémi. Mais ses intérêts n'étaient pas seulement dans le combat personnel, notre ami était un homme altruiste qui s'est toujours préoccupé de ceux qui l'entouraient. Pour certains d'entre nous, il restera celui qui animait passionnément de nombreuses conférences dans des centres de recherche d'étique et pensée humanistes. Plus généralement on se rappellera toujours de lui comme de quelqu'un qui entreprenait avec passion toute les choses de sa vie.

Son activité professionnelle dans différents secteurs de la société l'Oréal, le conduiront jusqu'au poste de directeur commercial pour les produits de coiffure et beauté sur tout le secteur sud de la France. Cette profession lui permit de sillonner ce pays qu'il affectionnait tant, en long et en large, à satiété. A chacun de ses points de chute, il y avait des amis, il savait réunir et créer l'amitié avec tout être qui se trouvait à sa proximité. Il était capable de faire sortir de son mutisme le plus timide, de lui émanait la bonne humeur et il créait partout où il passait une ambiance chaleureuse d'éternelle fête.

Nous, ses amis, étions toujours heureux de le suivre dans ses interminables soirées, nous en sortions exténués, car aucun de nous n'avait qu'une parcelle de son inépuisable énergie. Assis à une table entouré de tous ceux que son talent de conteur attirait, la soirée débutait toujours par un Banyuls puis continuait au whisky et au champagne, car comme il aimait lui-même si bien le dire «il y a les Catalans et puis les autres». Vers cinq heures du matin brisés et fourbus nous lui disions Rémi il faut aller se coucher, lui était toujours aussi frais qu'un jeune gardon, comme s'il venait d'arriver. Jamais nous n'avons réussit a comprendre d'où il tirait cette inépuisable énergie. Généralement à ce moment là il se levait et chantonnait «Sem i Serem gent Catalana tant si es vol com si no es vol, no hi ha terra mes ufana sota la capa del sol » en esquissant trois pas de sardane; puis il se rasseyait et recommençait une autre histoire... Non, nous ne pouvons pas croire que notre ami Rémi trouvera dans l'au-delà un monde meilleur où il puisse avoir autant d'amis qui aiment l'écouter, comme dans celui qu'il vient de quitter. Mais tous ses amis, nous sommes certains, que comme tous les grands hommes, c'est dans ce monde-ci, qu'il laissera sa marque et un vide difficile a combler!

Les Cadres Catalans participent au chagrin de la famille Taurinya et avec beaucoup de tristesse leurs adressent leurs sincères condoléances.

Ecrit par Rodophe Fauria Gort (Mars 2009)

Autres photos

 

Retour Récipiendaires du Titre Jaume 1 er

Remy Taurinya

   
Copyright © 2004-2010 Association des Cadres Catalans de Toulouse