Jordi Trescases

 

Remise du titre de JAUME Ier à Jordi Trescases le 26 février 2012
au restaurant Les Feuillantines à Balma

Cher Georges, Jordi, notre patron catalan. C'est un très grand plaisir pour moi et je suis sûr pour nous tous de faire ton éloge et de t'introniser dans notre confrérie de Jaume Ier.

Pour te présenter, j'ai du le faire dans la confidentialité et j'ai du aller à la recherche de renseignements, ce n'est pas ma spécialité de traiter des RG, tu connais cela mieux que personne, mais je peux te donner ton matricule, confidentiel comme il se doit, et te saluer du titre de « Mon commandant », je sais que tu es né dans les Bouches du Rhône. Cette information m'a incité de rechercher à partir de ton patronyme « Trescases ». J'étais rassuré quand j'ai vu que beaucoup, portant ce beau nom étaient installés dans ce département et un peu partout en Europe, mais très très peu en Amérique du Nord et du sud et pas du tout en Afrique et Asie. Pourtant en regardant de plus près les sources, j'ai fait un certain nombre de découvertes intéressantes, du moins je l'espère. Tout d'abord Trescases est assimilé à trois maisons, ce serait une erreur, à l'origine ce nom vient de l'occitan gascon «  tres casa » qui signifie au delà de la maison, c'est une erreur étymologique, populaire mais fautive, qui en a fait « trois maisons ».

Les origines de la famille Trescases, se situent autour de la Chapelle Sainte Cécile de Cos, située sur la route de Montferrer lorsqu'on quitte le village du Tech, en Vallespir, c'était au début du XVI e siècle. La famille Trescases, à la fin du XVI e siècle, acheta les autres métairies. Au milieu du XVII e siècle, Jean-Pierre Trescases possédait non seulement toutes les métairies, mais aussi la moitié de la rue du village.

Il y des Trescases célèbres, la famille de fabricants de bouchons du Boulon, où il y a un Georges, il y a aussi un Jacques Trescases, auteur ésotérique très connu de certains initiés. Pour nous celui qui nous intéresse c'est toi, tu as une famille nombreuse, très discrète, comme toi, quatre filles, Stéphanie née à Perpignan, Lidwine née à Chatenay-Malabry, Lauriane et Tiphaine nées à Toulouse. Ces lieux de naissance reflètent les affectations durant ta carrière. Je n'oublie pas Marlène qui partage ta vie et qui a occupe un poste important dans la même grande maison que toi.

Tu as fait des études techniques, en électronique, après un baccalauréat scientifique de Mathématiques et Techniques. Tu as démarré ta carrière comme Inspecteur technicien à la DST à Paris, quatre ans après tu rejoins Toulouse dans la même grande maison, toujours dans le domaine technique, mais en ayant de plus en plus de responsabilités, pour arriver au grade de Commandant responsable de l'Unité Technique et des Sources, puis Commandant de Police adjoint du responsable du groupe Protection du Patrimoine. Tu fais valoir tes droits à pension en mars 2008. Tu as réalisé une carrière bien remplie au service de la France et des citoyens avec ton sérieux, tes compétences et toute ta gentillesse.

Tes charges professionnelles ne t'ont pas empêché de participer activement à des associations, en particulier dans ton lieu de résidence Launaguet, puisque tu es Président en exercice de l'association « Ensemble Pour Launaguet », c'est un engagement politique que tu assumes avec détermination, mais pas uniquement au plan local, car sur le plan national tu as aussi des engagements et des convictions.

Dans toute ma présentation que j'ai du faire dans la discrétion, je n'ai pas encore parlé de ton dévouement pour la cause catalane. Tu fais partie de notre association depuis de nombreuses années, nous apprécions tous, anciens et nouveaux ta disponibilité, ta gentillesse, ton sérieux et avec ton nœud papillon nous t'apprécions énormément. Tu as été notre président des cadres catalans de Toulouse Midi-Pyrénées il y a quelques années, tu as su développer nos actions vers la Catalogne du Nord

Le titre Jaume 1 er , institué par les cadres catalans de Toulouse Midi-Pyrénées, est destiné à récompenser les mérites d'un catalan d'origine qui a su là dans toutes ses activités mettre en valeur nos qualités catalanes, en particulier notre langue, notre culture. Georges, tu remplis largement tous ces critères et le comité du titre Jaume Ier a décidé de te le remettre aujourd'hui.

Tu vas rejoindre notre petite confrérie avec Angel, Rodolphe et Rémi qui furent intronisés en avril 2006, puis Ramiro qui le fut en juin de la même année, Pierre Iglesis en 2008 et enfin Serge LLorca en 2010. Rémi et Ramiro nous ont quittés, nous pensons bien à eux en ce moment de joie.

Cher Georges Trescases, je suis très content d'avoir pu faire ton éloge.

Toutes mes félicitations à toi et à toute ta famille.

René Javelas

 

 

Retour Récipiendaires du Titre Jaume 1 er

Retour Membres à l'Honneur

   
Copyright © 2004-2010 Association des Cadres Catalans de Toulouse